Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Hommage à Jean-Claude PALMADE (signataires Yannick Boubée, Michèle Pham et Jean-Bernard Gaillanou)

jeudi 27 juillet 2017 par Rédaction

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de Jean-Claude PALMADE, qui luttait depuis plusieurs mois contre la maladie. Un combat qu’il a mené à l’image de tous ses autres engagements publics : avec force, courage et dignité.

Né en Ariège, professeur de lettres puis chef d’établissement, Jean-Claude PALMADE s’est toujours engagé en faveur de l’intérêt général. Homme de convictions et de valeurs, il fut successivement Premier Secrétaire de la Fédération du Parti Socialiste des Hautes-Pyrénées, Maire-Adjoint de Tarbes de 1989 à 2001 en charge du tourisme et des animations, puis Conseiller Municipal de Tarbes de 2001 à 2008, puis depuis 2014. Elu Conseiller général de Tarbes V de 1998 à 2015, il n’eut de cesse de s’impliquer pour les habitants de ce canton en particulier qu’il aimait et connaissait tant, mais aussi pour les Tarbais, les Haut-Pyrénéens en général, à travers notamment sa Présidence du Comité Départemental de Développement Economique et du Conseil d’Architecture d’Urbanisme et d’Environnement. Il savait rester proche des gens, dans une attention discrète mais toujours bienveillante, chaleureuse et humaine.

Nous n’oublierons jamais son dévouement au service de l’intérêt général. Jean-Claude PALMADE était un homme de gauche, pleinement investi pour porter au quotidien les idéaux de progrès et d’humanisme auxquels il était tant attaché. Des valeurs qu’il défendait fièrement à la Communauté d’Agglomération du Grand Tarbes où il siégeait depuis 2014, et où nous avons eu l’honneur de le côtoyer et le plaisir de l’apprécier. Sa parole, humble mais ferme, était particulièrement écoutée. Passionné par la Politique de la Ville en particulier, adepte de la démocratie participative, il aimait à travailler pour les quartiers et leurs habitants.

En cette triste période, ses compagnons de route communautaires de l’Agglomération tiennent à lui rendre un vibrant hommage. Nous avons perdu un ami, un militant, un compagnon de route auquel la République avait si justement tenu à saluer son parcours en lui décernant en mars dernier la Légion d’Honneur. Toutes nos pensées vont vers son épouse, ses filles et leur famille.

Pour ses compagnons de route communautaires,
Yannick BOUBEE, Michèle PHAM et Jean-Bernard GAILLANOU