Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Tour de France 12ème étape : un dispositif de sécurité mis en place et un stand sécurité routière

lundi 10 juillet 2017 par Rédaction

Sécurisation du Tour de France 2017 Un dispositif conséquent

Pour faire face à l’ensemble des risques inhérents au troisième évènement sportif mondial, 13 000 gendarmes et 10 000 policiers seront mobilisés afin d’assurer la sécurité des spectateurs, des coureurs et des suiveurs sur les 3 540 kilomètres de routes empruntés par la course. Les Services Départementaux d’Incendie et de Secours jalonneront également le parcours afin d’assurer une couverture opérationnelle optimale.

Des équipes cynophiles, spécialisées notamment en recherche d’explosifs dans les flux de personnes, seront également engagées chaque jour pour participer à la sécurisation des zones de départ et d’arrivée.

Un centre de coordination itinérant, initié en 2016, et installé dans la zone technique d’arrivée de l’étape, sera à nouveau activé. Il permettra au ministère d’assurer un lien permanent et fluide entre les préfets, les différents services de l’État et Amaury Sport Organisation.

Dans les Hautes-Pyrénées un dispositif de sécurité pour la 12éme étape

Dans les Hautes-Pyrénées, un dispositif conséquent est également mobilisé sur la 12éme étape qui traverse le département avec une entrée prévue à Ibos, à 9h50 par la caravane, et 11h45 par les premiers coureurs et une arrivée à Peyragudes, à 15h25 par la caravane, et 16h44 par les premiers coureurs.

Deux points ont fait l’objet d’une attention particulière et complètent le dispositif national et celui de l’organisation du tour :

- la traversée de Tarbes, pour laquelle une coordination spécifique est mise en place avec la mairie pour la protection du public et des lieux de rassemblements ;

- l’arrivée à Peyragudes où un important dispositif des forces de l’ordre et de secours sera déployé.

Les effectifs engagés

- 350 gendarmes du groupement de gendarmerie des Hautes-Pyrénées,
- 130 policiers : 45 policiers de la Circonscription de Sécurité Publique (CSP) de Tarbes, sur la traversée de la ville, renforcés par deux Compagnies Républicaines de Sécurité (CRS), soit 85 CRS.
- 65 sapeurs-pompiers spécifiquement dédiés à l’événement : 30 en poste sur les centres de secours situés sur l’itinéraire de la course, 35 positionnés depuis le col de Peyresourde jusqu’à la ligne d’arrivée à Peyragudes.

Un dispositif de veille local, en lien avec le Ministère de l’Intérieur

Enfin, la préfète a également déployé un important dispositif de veille en lien avec le Centre de Coordination itinérant du ministère de l’intérieur, à savoir :

- un Poste de Commandement Opérationnel (PCO), regroupant le Service Départemental d’Incendie et de Secours des Hautes-Pyrénées (SDIS65) et la gendarmerie sera mis en place à Peyragudes sous la responsabilité du Sous-Préfet de Bagnères de Bigorre,

- un Centre Opérationnel Départemental (COD) sera activé en préfecture, dès l’entrée du tour dans le département, sous la responsabilité de la Sous-Préfète d’Argelès-Gazost.

=====================

UN STAND SÉCURITÉ ROUTIÈRE A L’ARRIVÉE DE L’ÉTAPE DU TOUR DE FRANCE À PEYRAGUDES

La route appartient à tous. Mais la cohabitation n’est pas toujours simple entre les véhicules motorisés et les cyclistes. Sur les routes de France, en 2016, 162 cyclistes sont morts et près de 4 000 ont été blessés !

Face à de tels chiffres, les services de l’État ont souhaité mettre l’accent sur un meilleur partage de la route. Des actions de communication sont mises en place lors d’épreuves sportives, en lien avec l’opération de sécurité routière des cyclistes « La route se partage ».

Un partenariat innovant a été établi avec l’organisateur du Tour de France dans le cadre d’une convention signée le 25 avril dernier entre Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, et Christian Prudhomme, directeur adjoint du Tour de France. C’est ainsi qu’à chaque départ et/ou arrivée d’étape du Tour de France 2017, sur notre territoire, un stand Sécurité routière sensibilise au partage de la route entre cyclistes et conducteurs. Parallèlement, deux véhicules siglés Sécurité routière – La Route Se Partage circulent sur l’itinéraire de la course au sein de la caravane publicitaire et rappellent une règle souvent méconnue du code de la route : quand on double un cycliste, on doit s’en écarter d’au moins 1.50 m (1 m en ville).

A Peyragudes, le stand mis en place par la coordination sécurité routière à proximité de l’arrivée sera animé par des Intervenants Départementaux de Sécurité Routière (IDSR), qui répondront à toutes les questions du public en lien avec l’usage de la route. L’objectif du stand est un rappel des règles de bonne conduite et des bons comportements à adopter pour un meilleur partage de la route, que l’on soit conducteur, cycliste ou enfant. Un quiz permettra de tester ses connaissances et de remporter, par tirage au sort, des lots en lien avec la sécurité routière (maillots cyclistes « Sécurité Routière », bidons, brassards...).

Sensibiliser cyclistes et automobilistes au partage de la chaussée, c’est ainsi que nous pourrons faire évoluer les comportements pour un respect mutuel entre tous les usagers de la route !