Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Demi-finale NM1 : L’Union subit à 3 points

mercredi 17 mai 2017 par Rédaction

Union Tarbes-Lourdes : 66-72

Mi-temps  : 28-32 (9-12, 19-20, 17-23, 21-17)

Pour Tarbes-Lourdes : 23 tirs réussis sur 63 tentés (36 %), dont 2/20 à 3 points (10%) 18/24 lancers-francs (75 %), 39 rebonds, dont 11 offensifs, 12 passes décisives, 12 ballons perdus, 2 interceptions, 0 contre, 21 fautes.

Bosc 0 point (15’14’, 0/1 à 3 points, 2 rebonds, 1 passe décisive, 1 ballon perdu, 3 interceptions), Vaty 23 points (31’16’’, 0/2 à 3 points, 7 rebonds, 2 passes décisives, 0 ballon perdu, 2 interceptions, 0 ballon perdu, 2 interceptions), D’Almedia 0 point (1’11’’), Sims 13 points, (32’42’’, 0/3 à 3 points, 2 rebonds, 4 passes décisives, 3 ballons perdus, 1 interception, 1 contre), Kazonas 0 point, (19’04’’, 0/3 à 3 points, 2 rebonds, 0 ballon perdu, 1 interception), Bondron 3 points (12’17’’, 2 rebonds, 3 ballons perdus), Imhoff 0 point (12’41’’, 0/1 à 3 points, 1 rebond, 1 passe décisive, 2 ballons perdus, 1 interception), Lesca 6 points (27’11’’, 2/5 à 3 points, 3 rebonds, 2 ballons perdus, 1 interception), Thimon 7 points (23’14’’, 0/3 points, 6 rebonds, 1 passe décisive, 0 ballon perdu), Virbalas : 14 points (25’04’’, 0/2 à 3 points, 9 rebonds, 2 passes décisives, 1 ballon perdu, 3 interceptions),

Pour Soufflelweyersheim : 24 paniers réussis sur 51 tentés (47%), dont 11/23 à 3 points (47 %), 13/22 lancers-francs (59%), 37 rebonds dont 8 offensifs, 11 passes décisives, 17 ballons perdus, 9 interceptions, 0 contre, 24 fautes.

Staniulis 8 points (25’16’’, 8 rebonds, 1 ballon perdu, 2 interceptions, 1 contre), Dieme-Marisy 4 points (24’02’’, 4 rebonds, 2 passes décisives, 7 ballons perdus, 1 interception),  Correia 12points (33’17’’, 3/5 à 3 points, 5 rebonds, 3 passes décisives, 4 ballons perdus, 3 interceptions), Ateba 14 points (37’17’’, 4/6 à 3 points, 3 rebonds, 1 passe décisive, 0 ballon perdu, 1 interception), Harris 15 points (27’08’’, 3/6 à 3 points, 6 rebonds, 4 passes décisives, 2 ballons perdus), El Ghazi 5 points (35’46’’, 3 rebonds, 2 ballons perdus, 1 interception), Kayembé 6 points (19’43’’, 3 rebonds, 3 passes décisives, 1 ballon perdu), Friedrich 3 points (9’53’’, 1/5 à 3 points, 0 ballon perdu), Mendy 9 points (20’07’’, 0/1 à 3 points, 3 rebonds, 3 ballons perdus, 1 interception), Minet 0 point (12’51’’, 2 rebonds, 3 ballons perdus, 1 interception)

Diaporama 01

Agrandir

Le Quai de l’Adour, rempli à ras bord et chauffé à blanc par les Abramats, a rendu hommage (par une minute d’applaudissements nourris) à l’ancien sénateur et Président du Conseil Général François Fortassin, récemment disparu. Ce sont Gérard Trémège et Josette Bourdeu, les maires de Tarbes et de Lourdes, qui ont donné le coup d’envoi de cette demi-finale Retour. En phase régulière, l’Union et Souffelweyersheim l’avaient emporté sur leur parquet 74-72 et 85-81. Au match Aller, l’Union s’était imposé en Alsace 63-66 et avait pris une option pour la Finale d’accession en Pro B. D’autant que les Bigourdans étaient la seule équipe à s’être imposée en deux manches en quart de finale. Trop confiante, ou paralysée par l’enjeu et l’ambiance survoltée, l’Union s’est faite croquée 66-72 et devra jouer un match d’appui en Alsace. Il faut aussi souligner que Tarbes Lourdes a perdu d’entrée son meneur Xavier d’Almeida, touché à la cheville après une minute de jeu. Souffelweyersheim, a fait la différence à 3 points avec 11 réussites contre 2 à l’Union, dont une première réussite après 33 minutes de jeu par Lesca. Soit un différentiel de 9 points, alors que l’écart final n’est que de 6 points. Les Bigourdans ont aussi laissé des points en route aux lancers-francs (18/24) mais moins que leurs adversaires (13/22). Aux rebonds, l’Union a légèrement dominé 39 contre 37 et a inscrit 30 points contre 18 points à l’intérieur. Le banc bigourdan s’est aussi montré meilleur 30 contre 18 points, ce qui avive d’autant les regrets. Vaty, le meilleur marqueur de la soirée avec 23 points gardait l’espoir. « On peut réaliser un exploit chez eux. Il faut y croire, c’est toute la magie du basket ».

Diaporama 02

Agrandir

Pourtant l’Union semblait être partie du bon pied en prenant le score d’entrée avant de se crisper face à une défense agressive. Avec un 2/17 aux tirs dans les cinq premières minutes, les Bigourdans voyaient leurs hôtes prendre le devant 4-7 dès la 3ème minute. Distancée 6-11 (5ème), l’Union recollait 9-11 (9ème) et cédait le premier quart-temps 9-12. Souffelweyersheim, creusait l’écart 9-19 (12ème) avec deux missiles de Friedrich et de Harris. Les Visiteurs creusaient l’écart sur un nouveau tir à 3 points d’Ateba 11-23 (13ème). Alex Casimiri resserrait sa défense et les Bigourdans égalisait 27-27 (19ème) sous l’impulsion de Sims. Mais les Alsaciens repartaient et viraient devant à la pause 28-32. Harris, à 3 points, douchait l’enthousiasme du Quai dès la reprise 28-35. Les Alsaciens, d’un nouveau tir à 3 points de Correia, creusaient l’écart 30-42 (22ème). Les Bigourdans, courageux, revenaient 39-42 (25ème) mais ils étaient aussitôt stoppés par un missile d’Ateba, insolent de flegme 39-45. Chaque fois que l’Union faisait un rapproché, un nouveau missile frappait et maintenait l’écart 45-55 (30ème). Stanilius, par deux lay-up, creusait l’écart 45-59 (31ème). La réussite de Leca à 3 points 53-61 (33ème) ne changeait rien puisque les Alsaciens balançaient deux nouveaux missiles 55-67 (35ème). La messe était dîtes malgré un rapproché 64-69 (38ème). Mais les Bigourdans géraient mal les deux dernières minutes et les Alsaciens qui creusaient l’écart pour l’emporter 66-72.

Diaporama 03

Agrandir

L’autre résultat :

Quimper prend sa revanche

Rueil-Quimper : 73-79

Mi-temps 36-35 (15-26, 21-9, 14-15, 23-29)

Pour Rueil : 29 paniers réussis sur 72 tentés (40%), dont 8/23 à 3 points (34%), 7/11 lancers-francs (63%), 42 rebonds dont 10 offensifs, 17 passes décisives, 10 ballons perdus, 8 interceptions, 3 contres, 21 fautes.

Anderson 12 points, Gourari 8 points, Sambe 10 points Sencanski  2 points, Bichard 27 points, Felder 8 points, Rafai  2 points, Solle 4 points

Pour Quimper : 30 paniers réussis sur 64 tentés (46%) dont 8/24 à 3 points (33%), 11/17 lancers-francs (64%), 41 rebonds dont 6 offensifs, 21 passes décisives, 16 ballons perdus, 8 interceptions, 2 contres, 17 fautes

Prost 3 points, Burke 9 points, Tensorer 13 points, Bluntt 22 points, Bobrov 17 points, Temgoua 8 points, Mondesir 2 points, Hello 5 points,

Jean-Jacques Lasserre