Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Législatives : Jeanine Dubié entend rester fidèle à ses convictions et à son parti

mardi 16 mai 2017 par Rédaction

Jeanine Dubié, députée sortante de la deuxième circonscription, tient à expliciter son positionnement politique après l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République alors qu’est abordée la campagne des élections législatives. « J’ai été bien sûr sollicitée pour être investie avec cette étiquette En Marche ! Je ne l’ai pas souhaité parce que à un moment donné il faut être clair et fidèle à ses convictions, loyal par rapport à toute son histoire politique. Je suis engagée dans le Parti radical de gauche depuis plus de 30 ans et 5 ans comme ancienne députée. Députée et conseillère générale, j’ai toujours porté l’étiquette radicale de gauche. Je n’ai pas voulu porter cette étiquette En Marche parce qu’au moment de l’inscription en préfecture il faut se déclarer En Marche et non PRG, ce qui allait générer un financement pour le mouvement La République En Marche. Je comprends tout à fait que le président de la République souhaite créer un parti politique sur lequel il compte pouvoir s’appuyer pour développer son programme. Pour ce qui me concerne je reste candidate PRG, je me présente sous cette étiquette comme en 2012 et comme en 2012 je me présente avec François Tabel, membre du Parti socialiste, comme suppléant ».

Comment se positionnera-t-elle face à la candidate d’En Marche ? Jeanine Dubié s’inscrit dans une candidature de majorité présidentielle et gouvernementale. Elle dit partager beaucoup de points du programme d’En Marche, elle est en phase avec la vision européenne d’Emmanuel Macron. Elle rappelle qu’elle a voté contre la fusion des régions et qu’elle est foncièrement attachée aux territoires ruraux et de montagne. Et la diminution du nombre de parlementaires envisagé par le président de la République l’amène à s’interroger sur le sort qui sera réservé aux territoires de montagne. Elle souhaite continuer à travailler pour que les territoires soient tous traités de façon équitable. En conclusion, elle rappelle qu’elle reste fidèle à son parti. (AUDIO)

Quant à François Tabel, le suppléant, il met l’accent sur le travail accompli durant son mandat par Jeanine Dubié et qui est unanimement reconnu. (AUDIO)

Diaporama

Agrandir