Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
   
 
  
 

Législatives 2017 : Le local de campagne de Jeanine Dubié inauguré

jeudi 20 avril 2017 par Rédaction

Mercredi 19 avril, en fin de soirée, Jeanine Dubié, députée PRG sortante de la deuxième circonscription des Hautes-Pyrénées, a inauguré son local de campagne pour les prochaines élections législatives qui se dérouleront les 11 et 18 juin 2017, c’est-à-dire après l’élection présidentielle. Le lieu est idéalement placé puisque situé en face la halle Brauhauban, au 42 bis rue Larrey plus précisément.

 

De nombreux élus, amis et militants de la parlementaire classée tout récemment à la 18e place des députés ayant le plus travaillé (sur 504) durant la dernière mandature. Avec son suppléant François Tabel, Jeanine Dubié qui aura comme directrice de campagne Chantal Robin-Rodrigo, celle-là même qui l’a précédée à l’assemblée nationale, a chaleureusement remercié la présence de tous les membres de l’assistance. Elle a eu une pensée pour son ami François Fortassin, sénateur, confronté à des ennuis de santé. Au premier rang de l’auditoire, on notait la présence de Michel Pélieu, président du conseil départemental des Hautes-Pyrénées ; Claude Gaits, ancien député et ancien vice-président du conseil régional Midi-Pyrénées ; Louisou Armary, conseiller départemental du canton de la vallée des Gaves ; Pascale Péraldi, vice-présidente de la région Occitanie et conseillère départementale avec Laurent Lages du canton Lannemezan-Neste-Barousse ; Josette Bourdeu, maire de Lourdes et conseillère départementale du canton de Lourdes 2.

 

La première à intervenir fut Chantal Robin-Rodrigo qui a accepté de coordonner la campagne de Jeanine Dubié. « À partir de ce jour, a-t-elle dit, nous devons nous mobiliser pour que les 11 et 18 juin prochains la victoire soit large et belle. Ils le méritent. Pendant ces cinq dernières années, sans relâche, Jeanine a travaillé le jour et souvent tard la nuit à l’assemblée nationale sur des lois souvent complexes en déposant des amendements améliorant les textes, en interpellant les ministres, en posant des centaines de questions écrites, en exigeant des réponses précises des administrations avec toujours un seul objectif : comment développer, améliorer, agir pour que les conditions de vie de nos concitoyens haut-pyrénéens soient améliorées. Nous pouvons mettre à son actif des dossiers emblématiques comme la rocade de Juillan, l’abattoir de Luz et la sauvegarde de l’AOP mouton Barèges-Gavarnie, les travaux des gorges de Luz, la défense des hôpitaux publics de Tarbes et de Lourdes, de nos services publics en particulier celui des écoles. Je pourrais citer des dizaines et des dizaines d’autres dossiers sur lesquels elle s’est engagée et qui grâce à son courage et à sa pugnacité ont eu des résultats positifs. Les faits sont là  ». (AUDIO).

 

Dans la foulée, Michel Pélieu a dit partager les propos de Chantal Robin-Rodrigo à l’endroit de Jeanine Dubié. «  Jeanine a souhaité l’autre jour que je sois président de son comité de soutien. Je ne pouvais pas lui refuser car il y a tellement de liens avec Jeanine, anciens, de relations amicales, des liens de la vie politique. Je voudrais à mon tour apporter un témoignage de l’engagement de Jeanine, une femme de grande qualité qui a fait un travail énorme durant ce premier mandat ». (AUDIO)

 

Le suppléant François Tabel a fait savoir son plaisir de retrouver tous les présents, le plaisir qu’il a eu à accompagner autant que faire se peut Jeanine Dubié pendant ces cinq dernières années. « Il en est né une relation d’amitié, de complicité qui fait que je n’ai pas eu à réfléchir longtemps quand elle m’a sollicité, après avoir réfléchi elle-même, pour l’accompagner dans cette nouvelle aventure. Ces réponses étant faites, cet engagement étant pris, quand on voit les résultats, je savais le travail acharné qu’elle a fourni pendant ces cinq années. Ce qu’attendent les citoyens c’est d’avoir des personnes qui s’engagent comme ça sur un mandat, à fond et je pense comme Michel Pélieu que ça ne peut que payer  ». (AUDIO)

Diaporama