Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
  
 
  
 

Le CNOSF déboute le TPR...

vendredi 17 mars 2017 par Rédaction

Le CNOSF déboute le TPR...

Antoine Nunes a donné hier soir rendez-vous à l’Aragon aux joueurs, aux partenaires et à la presse pour les informer que le CNOSF avait entériné la décision de la FFR : « le conciliateur propose à la SASP TPR/LT 65 de s’en tenir à la décision du 22 décembre 2016 l’informant qu’elle ne peut prétendre ni à la phase finale d’accession de la saison 2016/2017, ni à l’accession au championnat de France de deuxième division professionnelle à l’issue de la dite saison sportive. » Une décision que le Président du TPR, sûr de son bon droit et de celui du club, continue de contester. D’abord en avisant le CNOSF du refus de cette notification et puis en adressant un recours auprès du Tribunal Administratif de Versailles. En signe de transparence, le Président du TPR a remis une copie à la presse de la notification du CNOSF.

….Qui fait Appel auprès du Tribunal Administratif de Versailles

Le Président a expliqué que sitôt reçue la notification du CNOSF, il avait réuni aussitôt le bureau. Le club, dispose d’un délai d’un mois pour faire appel. Mais dans l’urgence, le TPR va déposer un référé auprès du Tribunal Administratif de Versailles dès lundi, afin que l’affaire soit traitée le plus rapidement possible. Sur une vingtaine de critères, il manquait au TPR, les fonds propres de 100 000 euros. Une somme que le club avait déposé sur un compte bloqué, plus un don de 120 000 € d’Antoine Nunes. Compte tenu de sa situation financière, avec un déficit de près de 1,5 M€ sur deux saisons, (que le club a réussi à combler en un peu plus de six mois), il était difficile de faire mieux et plus vite. Mais ni la FFR actuelle, ni le CNOSF, n’en ont tenu compte. Au contraire, il est reproché au TPR de ne pas avoir présenté ses 100 000 € de fonds propres dès le mois de juin 2016 alors que les dossiers de candidatures devaient être déposés le 15 juillet 2016. Ce que conteste le TPR puisqu’il est écrit dans le règlement, que tous les critères devront être remplis « au mois de juin suivant le dépôt de candidatures ». C’est à dire juin 2017, au moment où la DNACG valide, sur le plan financier, la montée obtenue sportivement. A l’exemple de Lille, recalé pour des raisons financières quelques jours après la finale. Comment les clubs peuvent-ils être à jour des critères en juin 2016, puisque la décision de créer une poule unique regroupant tous les prétendants à la montée en Pro D2 a été prise le 30 juin 2016 ! C’est d’autant plus absurde sur un plan comptable, que Saint-Nazaire, qui remplissait les critères pour faire partie de la poule d’accession, a déposé le bilan quelques semaines plus tard ! Qui peut dire qu’au mois de juillet 2017, la DNACG ne recalera un des deux qualifiés, (qui était pourtant à jour financièrement au début du championnat et qui aurait cassé sa tirelire en cours de saison ou eu un sponsor défaillant) qui se retrouverait en déficit, comme cela arrive chaque saison !

Qu’on nous laisse jouer les Qualifs

Le Président se bat aussi pour que le TPR ait le droit, qu’il a obtenu sur le terrain, de disputer les Phases Finales. Pour Antoine Nunes, les choses sont claires. Où la FFR refusait au TPR le droit de jouer en poule Elite, ou on doit le laisser aller jusqu’au bout. Ce qui semble logique au vu de tous les efforts financiers et humains pour reconstruire une équipe à 80 %. Un droit que mérite cette équipe que tous ses adversaires craignent et admirent. D’autant que depuis le mois de janvier le club a demandé à la DNACG de venir contrôler ses comptes pour prouver qu’ils étaient conformes. C’est un Président très remonté (AUDIO) qui a fait face à la presse locale. « On mérite les qualifs*, qu’on nous laisse jouer les qualifs. Parce que ça piperait le championnat si on allait chercher le 6ème ou le 7ème. Ce qui irait à l’encontre de l’éthique sportive.

*Rappel : Le 1er monte directement, c’est Massy depuis le week-end dernier

Les 2èmes, 3èmes, 4èmes et 5èmes disputent les qualifs (Demi, finale) Le vainqueur de la finale monte.

Actuellement Bourg-en-Bresse, Tarbes, Nevers et Aix se classent dans cet ordre.

Diaporama