Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
   
 
  
 

Un local de campagne à l’Ormeau pour les « Insoumis » des Hautes-Pyrénées

mardi 14 février 2017 par Rédaction

Les Insoumis disposent désormais d’un local à Tarbes, pour accueillir les citoyens et continuer leur campagne en vue des élections présidentielles et législatives, dans le sillage de Jean-Luc Mélenchon et de son programme, « L’avenir en commun ». La victoire de Benoît Hamon lors des « Primaires » du PS et du PRG les a laissés dubitatifs. Ils comptent néanmoins participer à une soirée proposée par René Trusses à Andrest, pour débattre autour du programme des trois candidats de la gauche aux présidentielles, Mélenchon, Hamon et Jadot.

La France Insoumise des Hautes-Pyrénées a inauguré son local de campagne en ce mois de février 2017, au cœur du quartier de l’Ormeau à Tarbes. « Chaque insoumis y sera le bienvenu », précise Sylvie Ferrer, candidate à l’élection législative. « Le local sera ouvert au public du lundi au samedi, entre 17h et 19h ». La France Insoumise attire des personnes que la politique rebutait jusque-là. « A la base, je n’étais même pas de gauche. Ce qui m’a intéressé chez les Insoumis, c’est leur capacité à repartir de la réflexion émanant de gens qui sont vraiment sur le terrain », confie Frank, un jeune père de famille. « La force de Jean-Luc Mélenchon est de permettre aux personnes d’exprimer elles-mêmes leur vision des choses ». Frank et sa compagne contribuent à la réflexion des Insoumis dans les Hautes-Pyrénées, sur des thématiques comme celle de la place des personnes handicapées au sein de la société ou de « l’économie écologique ». Les « universités populaires », organisées toutes les deux semaines à Paris par Jean-Luc Mélenchon et la France Insoumise, leur permettent aussi de suivre, par internet, les débats proposés autour de « L’avenir en commun », le programme de leur candidat « porte-parole ». Le thème de l’université populaire du mardi 14 février sera « la planification écologique ». Selon le tableau des ventes de livres publié le 9 février 2017 par l’hebdomadaire « L’Obs », le livre de Jean-Luc Mélenchon occupe la première place dans la catégorie des « essais et documents ». Un classement qui témoigne de la curiosité du grand public pour le programme de la France Insoumise.

La victoire de Benoît Hamon lors des « Primaires » du Parti socialiste et des Radicaux de gauche laisse les Insoumis bigourdans plutôt sceptiques. « Il a été investi lors d’une élection qui a réuni deux millions de votants, sur 45 millions d’électeurs. Quelle légitimité a-t-il pour prétendre rassembler la gauche ? Comment croire qu’il fera une autre politique que celle menée par François Hollande et Manuel Valls ? ». Et les Insoumis rappellent que les députés PS Jean Glavany et PRG Jeanine Dubié ont voté des lois qu’ils qualifient de « libérales antisociales » : le Traité Sarkozy-Merkel, le Crédit Impôt Compétitivité, l’Accord National Interprofessionnel, le Pacte de « stabilité », ou encore, la loi El Khomri. « A l’inverse, la France Insoumise veut rassembler le peuple sur des mesures comme le passage à une VIème République, la planification écologique, le partage du travail et de la richesse, la sécurité sociale intégrale, la sortie de l’OTAN et la renégociation des traités européens ». Les Insoumis des Hautes-Pyrénées comptent porter ces propositions au cours des prochaines semaines, lors de la campagne des présidentielles, puis à l’occasion des législatives. Ils restent néanmoins ouverts au dialogue avec les autres composantes de la gauche. Ainsi, ils comptent participer à une soirée organisée par l’artiste et militant associatif René Trusses à Andrest la semaine prochaine. Objectif : débattre autour des programmes présentés par les trois candidats déclarés de la gauche à l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Yannick Jadot.

Jean-François Courtille

Le local de campagne de la France Insoumise est situé 2 rue Jean Perrin à Tarbes - tél 07 83 61 84 65 - mail : franceinsoumise65@gmail.com